LES COUPS DE CŒUR DE SIMON: EPISODE 1

Cet article est un test, alors n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, et si c’est quelque chose que vous auriez envie de retrouver régulièrement sur le blog. Il s’agit de partager avec vous quelques coups de cœur de Simon et moi-même : livres, jeux, lieux… Pour cette fois, on va commencer avec une petite sélection de livres empruntés à la médiathèque de notre village.

Nous y empruntons régulièrement des livres, et en général, il y en a toujours un qui sort du lot et que le botte particulièrement, au point que je suis presque contente quand enfin, on le rend et que je peux changer un peu de disque. Cette fois, on a fait un sans-faute lors de la sélection avec quatre bouquins de qualité, et surtout véhiculant des messages et des valeurs qui me parlent et que je souhaite transmettre à mon fiston.

Le premier s’intitule « Un amour de petite sœur » d’Astrid Desborde et on connait bien le héros, Archibald, puisque nous avons tous les autres tomes de ses aventures (« Mon amour », « Ce que Papa m’a dit » et le petit dernier, « Au lit ! »). Simon adore Archibald (qu’il a, en bon petit autocentré, rebaptisé Simon) mais je n’avais pas acheté ce livre puisqu’il ne concernait pas notre situation – du moins pas pour le moment. Mais comme la Marraine de Simon va bientôt avoir une petite fille, je me suis dit que je pourrais le détourner pour introduire la notion de « petite cousine » auprès de Simon. C’est vraiment une très jolie manière de raconter les liens fraternels (ou dans notre cas les liens entre cousins) du point de vue du grand frère : méfiance vis-à-vis de la nouvelle venue, jalousie, mais aussi fierté, attachement et complicité. Les illustrations de Pauline Bertin sont douces et le message véhiculé passe bien.

La citation qui résume tout : « Un jour, mes parents m’ont dit que j’allais avoir une petite sœur. Je ne me souvenais pas le leur avoir demandé. »

Le second s’appelle « Mais…comment naissent les parents ? » de Jean Regnaud (illustrations : Aude Picault). Un petit hamster se demande comment naissent les parents. Il interroge ses copains d’école qui, chacun, lui explique comment ils ont « fabriqué » leurs parents : naturellement pour Robin, par l’adoption pour Yasmine, avec l’aide du médecin pour Tim ou Maité… Les parents fabriqués sont parfois un homme et une femme, parfois aussi deux femmes. Tout est expliqué simplement, sans jugement. L’auteur ne rentre pas trop dans les détails, le livre s’adressant à des enfants que la question de la conception préoccupe encore peu, mais la bienveillance et la tolérance sont en première ligne.

La citation qui résume tout : « Il y a beaucoup de façons de fabriquer ses parents. Pour qu’ils naissent, il faut souvent de la patience, de la chance aussi, parfois de la science, mais toujours de l’amour. »

Le troisième s’intitule « Les folles journées de Maman », écrit par Elise Raucy et illustré par Estelle Meens. L’histoire, on la connait, c’est notre quotidien, à nous, les Mamans : on court, on gère, on mène tout de front, bref on n’a pas le temps. Toute la première partie du livre tourne autour du rythme effréné de cette Maman débordée qui n’a le temps de rien. Puis, d’un coup, au milieu de l’histoire, la Maman réalise que ce temps, ce fameux temps, fil rouge du livre, passe à une vitesse folle et qu’il serait bon de le prendre un peu plus. Alors, elle le rattrape, elle le savoure, elle l’oublie même et finit par l’arrêter, pour profiter de ses enfants et des moments passés à leurs côtés. La tempête du quotidien s’apaise, relayée au second rang par le besoin de vivre l’instant présent…Une leçon à méditer pour moi, pour vous, pour ne jamais regretter le temps perdu…

La citation qui résume tout : « Parfois, Maman arrête le temps… et on voudrait que ça dure tout le temps ! »

Le dernier s’appelle « Gros chagrin », de Rémi Courgeon et a reçu le soutien d’Amnesty International. Noémie, petite fille métisse née d’un Papa blanc et d’une Maman noire, pleure, assise sur son pot. Lorsque son Papa lui demande ce qui ne va pas, elle lui répond qu’elle ne veut plus être noire. Son Papa lui raconte alors l’histoire de Boulou, un petit chat noir qui rêvait d’être blanc. Une bonne fée passant par-là décide d’exaucer son souhait et le transforme en un petit chat blanc comme neige. Sauf que sa Maman, ses copains ne le reconnaissent plus, il n’est plus Boulou, il ne ressemble plus à Boulou. Il va voir sa grand-mère maternelle, qui, elle, le reconnait et l’interroge sur pourquoi il n’a pas envie d’être noir, comme sa Maman ou sa Mamie. Boulou réalise alors qu’il a envie de redevenir lui-même et retourne voir la fée qui accepte de le retransformer tout en lui expliquant que désormais, il saura que dans son cœur résonnent deux racines, deux cultures, deux origines, l’une blanche et l’autre noire, et que c’est ensemble qu’elles forment un battement harmonieux. A titre personnel, ces valeurs de diversité, d’ouverture, d’acceptation de la différence et du métissage me sont chères et il m’importe de les véhiculer à Simon le plus tôt possible et de la manière la plus ludique possible. Plus largement, ce livre peut aider les enfants issus du métissage à s’accepter et à faire accepter leur richesse culturelle.

La citation qui résume tout : « Toi, et tous ceux qui colleront leur oreille contre ta poitrine et qui entendront : blanc, noir, blanc noir… ».

J’espère que cela vous donnera envie de découvrir ces jolies histoires et de les faire découvrir à vos enfants. Comme dit, j’attends vos avis sur cette rubrique, et surtout, si vous avez des suggestions de lecture, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :