31, c’est le nouveau rien !

Hitchcock a 39 marches, Katherine Heigl 27 robes et toi 32 dents. Taylor Swift a l'impression d'avoir 21 ans, et Fran Fine éternellement 29. Les supermarchés fêtent leurs 25 ans tous les deux ans, Jésus n'a pas dépassé les 33 et les semaines font 35h. Une avalanche de chiffres, et un constat : on a rien à dire sur le 31. Faut dire qu'il part avec un handicap, coincé qu'il est juste après le 30 et sa méga fiesta (enfin sa fiesta qui finit à 23h30 parce que tout le monde est soit enceinte, soit jeune parent, soit fatigué de sa semaine, parfois même les trois).

Faut bien l'admettre : avoir 31 ans, c'est pas bandant. Le cap est passé, la page de la vingtaine tournée, le haut de la vague franchi, le sommet de la colline atteint. 30 ans, c'est l'âge auquel on se projetait, gamine, s'imaginant mariée, maman, maitresse d'école ou infirmière (fais pas genre que tu rêvais d'être expert-comptable à 8 ans !). On s'imaginait enfin bien dans notre peau, acceptant enfin ce nez un peu trop long, ces hanches un peu trop larges, s'autorisant enfin à sortir du carcan imposé par la mode mainstream, osant un peu de fantaisie par ci, par là (spéciale dédicace à mon manteau léopard que j'aime d'amour !), assumant enfin son goût pour la musique ringarde ou sa méconnaissance du conflit israélo-palestinien. A 30 ans, je me disais que je serai moi enfin, et que je m'aimerai telle que je suis (poke Mark Darcy).

De mes 31 ans, en revanche, je n'ai jamais rien attendu. Je ne me suis jamais imaginée trente-et-unière épanouie, au top dans ma vie, ma carrière et mon corps. 31 ans, c'était juste l'âge qui venait après 30, et la première marche de l'escalier de la cave.

Pourtant, alors que je mets aujourd'hui le pied sur cette marche, je me dis que si je n'attends rien de cette nouvelle année, c'est parce que je ne vois pas ce qu'elle pourrait m'apporter que je n'ai pas déjà. Certes, je continue à prier le Dieu de la rhinoplastie de m'opérer en scred pendant la nuit. Certes, si j'ose désormais le manteau léopard, j'ai remisé en revanche mini-jupes et cropped-tops (heureusement, car je crois moyennement au taux de classitude des trois réunis). Certes, j'assumerai toujours avec difficulté le fait d'aimer la chanson "Elle me contrôle" de Matt Pokora (pour ma défense, elle me rappelle de bons souvenirs de soirées étudiantes arrosées animées). Mais je trouve que je m'en sors pas trop mal, dans le fond. L'essentiel, je l'ai, et le superflu, je suis prête à m'en passer (oui, graisse des fesses, c'est à toi que je pense, alors retourne chez ta mère).

Pourtant, c'est un fait, j'ai du mal à accepter de vieillir. J'ai du mal à accepter d'être devenue "la dame" et non plus "la jeune fille" ou que l'esthéticienne qui m'a fait un soin du visage samedi m'ait d'office appliqué le masque "premiers signes de l'âge". Je dis de plus en plus souvent que je ne comprends rien à la jeunesse d'aujourd'hui et j'ai chanté à Hugo "C'est Tonton Chirac" (le hit des cours de récré en mon temps) pour qu'il me demande à la fin qui était Mitterrand. Cette excitation que je ressentais jadis à l'approche de mon D-day, je l'ai perdue en route, remplacée doucement par un curieux mélange de nostalgie et de résignation. Une bougie de plus de soufflée, et circulez, y'a plus rien à voir.

Du coup, aujourd'hui, il n'y aura pas de grande fête, pas de champagne, pas de gros gâteau (tu vois, graisse des fesses, on veut pas de toi ici). Il y aura Schatzi, Simon, moi, et ce 3 et ce 1 qui vont m'appartenir un moment. Pour m'aider à l'accepter, ce chiffre sans charisme qui sera le mien un an durant, ce sera bien suffisant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :