MON GRAND DÉFI (SOUTENEZ-MOI, LES FILLES !)

Hier, j'ai pris une grande décision personnelle et vu que je savais que j'aurais du mal à m'y tenir, j'ai décidé de l'officialiser en vous en parlant. Savoir que d'autres gens sont au courant et gardent un œil sur la réalisation de cet objectif, ça ne peut qu'apporter le surcroît de motivation qui me manque encore.

D'autant que ce que je m'apprête à faire va clairement à l'encontre de ce que je suis, à mes yeux et à ceux d'environ 99,9% des gens qui me connaissent. Je vais donc, entre guillemets, parjurer mon "moi" en me lançant dans cette démarche, mais c'est une trahison envers moi-même je me dois de faire, si je veux avancer.  Ne tournons pas plus longtemps autour du mot, ma bonne résolution avant l'heure tient en trois mots : ARRÊTER. LE. SHOPPING.

Je vois déjà mes copines, ma mère, ma soeur et mon Schatzi frôler la syncope à la lecture de ce post. Oui les gars, vous avez bien lu, j'ai décidé d'arrêter de claquer mon salaire en fringues pour moi / fringues pour Simon / déco / mobilier / bijoux fantaisie / livres de cuisine / magazines de gonzesse  (pas la peine de rayer la mention inutile, si je savais me contenter d'un seul truc, on en serait pas là). 

Désormais, et pour les deux prochains mois, ce qui sortira de la bourse devra forcément être motivé par une raison valable (ce que la collection capsule Petite Friture pour la Redoute intérieurs n'est malheureusement pas). Par là, j'entends donc: 

– Achat de nourriture (tu m'accorderas l'essentialité de la chose) 

– Paiement des charges (à moins qu'EDF, Bouygues, le Trésor Public et consorts soient prêts à m'exonérer pour m'accompagner dans ma démarche)

– Paiement du salaire de la Nounou

– Cadeaux d'anniversaire et de Noël (c'est vrai que j'ai peut être pas choisi la bonne période. Quoi qu'au moins, il n'y a pas de soldes qui tombent)

– Dépenses inhérentes à la poursuite des travaux dans la maison  

– Financement des surprises de Schatzi dans le cadre de mon super cadeau de mariage qui dépote 

– Achats d'extrême nécessité concernant Simon du style paire de chaussures s'il devait soudainement bondir de pointures ou manteau si le sien devenait subitement trop petit. 

Et pis c'est tout. Adieu, le pull noir dont j'aurais pourtant tellement besoin (pour accompagner les cinq autres dans mon dressing); aux oubliettes, la saison 4 de Two Broke Girls en DVD (oui, j'achète encore des DVD, et j'assume); remisé, mon envie de redécorer la mezzanine (oui oui, celle que j'ai aménagée il y a deux mois). Le nécessaire, juste le nécessaire, rien que le nécessaire.

Pour me tenir à ce défi de taille, j'ai déjà engagé plusieurs mesures parmi lesquelles :

– Suppression des applications TAO, Zara, Mango, La Redoute, Ikea, Vente Privée et H&M de mon téléphone

– Maintien d'une seule et unique carte de crédit dans mon porte-monnaie, celle du compte joint, avec laquelle je ne suis censée payer que les frais communs (en clair "Cora : oui, oui, oui. Zara : non, non, non !"). 

– Capitalisation sur mes cadeaux d'anniversaire et de Noel à venir (d'où l'élaboration d'une wish-list comportant principalement des bons d'achat, des bons d'achat et encore un peu de bons d'achat)

– Création d'un fichier Excel de tenue de compte qui m'a très légèrement donné le vertige quand j'ai constaté ce que je pouvais claquer en fringues par mois (pour ma défense, ce sont principalement des fringues pour Simon).

Cette envie de mieux gérer mes dépenses est venue d'une sensation de perte de contrôle sur mon budget, qui se traduit par des débuts de mois un peu trop exaltés et des fins de mois, si ce n'est difficiles, du moins compliquées.

J'ai aussi remarqué que j'achète trop souvent par impulsion, et que je me rends compte une fois à la maison que ce jean qui me semblait canon en boutique me fait en fait de grosses fesses, ou qu'il n'y a plus de mur disponible dans toute la maison pour ce joli cadre. Du coup, je brade sur Ebay, je revends en brocante, je donne aussi, beaucoup, à ma soeur ou mes potesses, et ça, c'est certes très altruiste mais aussi complètement ruineux.

Je pense aussi que je compense beaucoup l'absence de Schatzi et l'impossibilité que j'ai de pouvoir faire autre chose que travailler ou m'occuper de Simon (je n'ai personne pour me le garder donc pas de sport, pas de sortie entre copines etc.). Je vis dans une région depuis 10 ans mais où je me suis fait au demeurant très peu d'amis et où je suis loin de mes parents et de mes frères et soeurs. Personne donc chez qui passer le soir pour meubler le temps… J'aime la solitude quand je la décide, pas quand je la subis. Et là, je la subis beaucoup, donc j'y fais face sous les néons des magasins. 

Enfin, je continue à vivre comme avant d'avoir un enfant, une Nounou à payer et un crédit sur le dos. Du coup, je dépense plus que je ne gagne, ou plus exactement, je dépense sans compter jusqu'au moment où mon compte se rapproche de la zone rouge. C'est là alors que ma peur du découvert prend le dessus et que je commence à freiner à mort les dépenses…Jusqu'au jour béni du versement de mon salaire. Et bis repatita placent…

Comme je vais bientôt avoir 31 ans, et que j'essaie autant que faire se peut d'être une adulte responsable (ou une adulescente pas trop demeurée), me fixer cet objectif de taille me semble être une bonne manière de tester ma résistance, ma volonté et ma motivation. Il y aura des périodes difficiles, je le sais. Je vais avoir du mal à arrêter complètement. Mais si je vous raconte, si je sais que vous êtes derrière moi (c'est bon meuf, t'as pas prévu de grimper l'Everest non plus !), je me sens capable d'y arriver. 

Allez, trois, deux, un… C'est parti pour deux mois sans carte de crédit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :