LA VIE EST BELLE

Je vous l'avais dit dans mon dernier article : j'avais une casserole professionnelle de la taille d'une couscoussière sur le feu et pas vraiment de temps à consacrer à mes activités annexes, comme manger (autre chose que des cracottes), dormir ou, tiens, tenir à jour ce blog. 

Bonne nouvelle, mon couscous est cuit, ou plus exactement le salon dont j'ai la charge a démarré et est même déjà bientôt terminé. Je vais donc avoir plus de temps à consacrer à ma famille,  mon fils, mon blog et, ah accessoiremment, à moi. Je suis contente parce que sincèrement, écrire m'a manqué, communiquer avec vous m'a manqué et avoir des ongles de pieds et non des griffes m'a manqué (quand tu te rends compte que l'ongle de ton gros orteil, parce que t'as oublié de le limer, a réussi à transpercer ta chaussette, ton sex-appeal en prend un sacré coup). 

Bref je reviens motivée, soulagée et pédicurée ! Là maintenant tout de suite, je ne peux pas dire que l'inspiration me foudroit, donc je vais me contenter de vous parler un peu de tout et de rien, et de ce qui s'est passé pendant que je surveillais la cuisson de mon couscous.

Déjà, il faut que je te parle épanouissement personnel. Tu vois, j'ai toujours eu l'impression d'avoir une vie personnelle plutôt carrément kiffante : j'ai un mari en or (qui m'a fait des St Jacques poelées sur lit de roquette pour fêter mon retour…j'aime pas me vanter, mais bon en fait si, j'aime bien) ; j'ai un fils plus kiki que tous les kikis ; j'ai une famille aimante, une belle maison et, malgré un sérieux bug de la nature au rayon nasal, j'arrive à ne pas trop me dégouter physiquement quand je me regarde dans la glace (surtout quand le maquillage arrange bien les choses). Ce qui me manquait par contre, c'était du kif au travail. Et on a beau dire, on y passe (minimum) 8h par jour donc même si ça fait pas tout, ça fait quand même beaucoup. 

Pour la première fois, on m'a confié un projet à gérer de A à Z, et après la phase de panique à bord en mode "je vais jamais y arriver, un cafard dépressif unijambiste gérerait ça mieux que moi", j'ai relevé les manches et je m'y suis collée. Et j'ai réussi. Vraiment réussi. J'ai transpiré, j'ai cru perdre pied, je me suis réveillée la nuit en panique parce que j'étais pas sûre d'avoir assez d'hôtesses ou en flippant que le poseur de moquette me plante, j'ai vérifié quinze fois que je n'avais rien oublié, et ça a marché. Ca a même tellement marché que mon N+2 m'a remis un bouquet de fleurs de la taille du Luxembourg pour me féliciter. Inpensable pour moi qui souffrais d'un sérieux manque de confiance en mes capacités, cultivé par des années compliquées auprès d'une supérieure caractérielle. Pourtant, j'ai découvert que d'autres n'avaient pas attendu pour miser sur moi, pour croire en moi, et ça m'a donné des ailes pire qu'un Papilusion de niveau 10. 

Je me relève donc de cette période de folie qui vient de s'achever heureuse, plus sûre de moi, et surtout enfin épanouie dans ma vie professionnelle. La vie est belle. 

La vie est belle parce qu'en plus, j'ai retrouvé sur ce salon des gens que j'aime, avec qui je bosse depuis des années maintenant, que je ne vois qu'une fois par an mais avec qui j'ai toujours l'impression de les avoir quittés la veille. Dans le lot, il y a notamment deux filles formidables qui sont elles aussi devenues Maman en 2015. Retrouver ces nanas, un an après, heureuses et accomplies dans leur rôle de maman, parler ensemble de nos petits Loulous laissés à la maison, pouvoir jouer les relous en nous montrant des photos de nos progénitures respectives la larmichette à l'oeil, avoir des tremolos dans la voix en relatant l'accouchement, la rencontre, le premier caca jaune d'or grumeleux, ça m'a mis la patate. Le temps passe, les gens évoluent, les amitiés restent…

Une autre de ces "amies annuelles" a vu la mort en face en se faisant percuter sur sa moto un soir en rentrant du Salon. On a eu peur pour elle et on a tous pris la mesure que la vie n'était pas que belle, mais qu'elle était précieuse aussi (et la sécurité routière ne me paie pas pour dire ça). 

La vie est belle parce que Simon m'a offert le plus beau des cadeaux quand je suis rentrée quelques jours pendant la semaine, en m'appelant pour la toute première fois de manière claire et audible "MA-MAN" (le premier qui dit "il serait temps à 20 mois" se prend illico une espadrille pailletée dans la tronchetas !)

La vie est belle parce que j'ai pu prendre une demi-journée de libre et faire les magasins pour acheter les cadeaux d'anniversaire de ma belle-soeur adorée et de ma très, très chère amie Marie. Des petites choses glanées par ci, par là, et la perspective de les voir se réjouir en déballant…Décidement, je suis team "donner" plus que "recevoir" (quoi que recevoir ne me dérange pas, hein !). 

La vie est belle parce que mon fils se révèle être un grand sentimental qui nous "oblige", son Papa et moi, à nous faire des bisous et à nous prendre dans les bras. Je te jure, il nous fait une danse de joie au moindre bécot. Ca se voit ou pas qu'il a été éduqué par des parents accros à "Love Actually" (oui, même Schatzi est le roi de la rom'com !) ?

La vie est belle parce que le mois d'octobre arrive certes avec de nouveaux déplacements, mais qu'après cela, ce sera fini jusqu'en janvier. Ah aussi parce que c'est mon anniversaire et que je vais fêter en grandes pompes mes 31 25 ans. 

La vie est belle, parce que je suis contente de vous retrouver, et de pouvoir reprendre le fil de ce blog qui est un peu mon troisième bébé (après Simon et le Salon !).  J'ai encore des trucs qui mijotent sur le feu, mais cette fois, on va les déguster ensemble 🙂 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :