DIY : HAPPY WEDDING ANNIVERSARY SCHATZI !

Dire qu’il y a trois ans, je me pavanais en robe blanche méga glamour, tous les invités me dévorant des yeux et déclarant à qui voulait l’entendre que j’étais la plus belle mariée que la terre ait jamais porté (je suis sûre qu’ils se disaient ça….en tout cas, à mon mariage à moi, personne zieutait le fondement de ma petite soeur, hein Katie ?). Il y a trois ans, je me mariais, et aujourd’hui, ben…aujourd’hui, j’ai bossé. Et fait une heure de CAF. Et là, je vais ruiner cette heure de CAF au resto avec Schatzi, parce qu’il faut déconner non plus, c’est la fête, faut s’ambiancer. Enfin pas trop non plus, parce qu’on travaille tôt le lendemain #douchefroide.

Tu te demandes ce qu’on peut bien offrir à un homme comme le mien qui a déjà l’essentiel, à savoir une bombasse de femme drôle et spirituelle (c’est qui cette pétasse ?). Moi aussi, tu vois, je me le demande et la réponse « la satisfaction de voir sa femme comblée par une visite chez Zara pour dépenser le budget alloué à l’évènement » n’est malheureusement pas une réponse acceptable (dommage parce que j’ai vu une robe trop belle…et un top…et des chaussures).

J’étais sur la table de l’esthéticienne la semaine dernière à Orange (tu sais, la virée « détendons la frangine » dont je te parlais l’autre jour) quand m’est venue THE idée de génie. J’aime Schatzi très souvent. Tous les jours, même (même s’il a toujours pas fixé ma super lampe en rotin). Et franchement, depuis qu’on est parents, on a du mal à trouver le temps de faire des choses ensemble, rien que tous les deux. Du coup, pourquoi ne pas lui offrir la possibilité, une fois par moi, d’avoir un tête-à-tête avec un être à la personnalité brillante et la conversation passionnante autour d’un verre ou d’un dîner ?

Vu que je n’ai pas trouvé d’être brillant et passionnant libre un jour par mois pendant l’année à venir, je me suis rabattue sur moi. J’ai une personnalité que beaucoup qualifient d’intéressante (le mot exact employé était anxiogène, mais c’est presque pareil, non ?) et une conversation qui peut être tout à fait délicieuse si tu me lances sur les meilleures répliques de Friends ou les abdos de Cal des Worlds Apart (qui ne sont plus ce qu’ils étaient). 

Du coup, désormais, Schatzi et moi aurons RDV une fois par mois pour passer un moment ensemble, la plupart du temps à deux, mais aussi parfois avec les enfants, parce qu’ils sont quand même le témoignage de cet amour que nous avons officialisé il y a trois ans déjà (enfin, un de deux l’est, du moins). 

Pour présenter la chose à mon cher et tendre, j’ai eu l’idée de lui offrir douze boites contenant, à la manière d’un calendrier de l’avent, le détail de l’activité du mois. 

Je suis donc allées chez Hema acheter douze jolies boites cadeaux (et un saladier. Et un bougeoir. Et plein de jolies cartes. Et des galettes de riz. C’est un PIÈGE cette boutique !). 

Dans chaque boite, j’ai mis du papier de soie et, caché dedans, un petit papier avec le cadeau du mois inscrit dessus. J’ai mis des petites étiquettes sur chaque boite avec le mois, puis mis le tout dans un carton, assorti d’une jolie carte (tu vois que c’était un achat utile), puis fermé le tout. J’aurais bien emballé cela avec du beau papier branchouille mais j’avais que cette horreur à coeurs à portée de mains. D’où la mocheté du rendu final. Mais c’est l’intention qui compte, non ?

Pour des raisons évidentes de confidentialité, je ne peux pas vous lister les activités prévues (non, c’est pas parce que c’est sexuel, Ludo). Non, je veux que Schatzi ait chaque mois la surprise de ce que nous allons faire ensemble. 

Comme je lui ai écrit sur la jolie carte (décidément, un achat des plus réfléchis), je l’aime 365 jours par an, mon Chéri. Pas que le 14 février, le 10 août ou le 2 décembre (date anniversaire de notre premier baiser et surtout, surtout, anniversaire de Britney Spears). Avec cette idée, j’espère bien lui prouver que quel que soit le mois de l’année, passer du temps avec lui, c’est mon activité préférée.

Quoi que j’aime le shopping.

Vraiment, j’adore.

Je suis perdue là, j’arrive plus à me décider.

PS: la gourdasse que je suis avait fait des photos étape par étape de cette complexe réalisation, puis a malencontreusement effacé les dites photos de manière définitive de son téléphone. Du coup, tu as le début et le résultat final (laid). Entre, tu as qu’à imaginer que j’avais fait un truc beau comme on voit sur Pinterest.

Sauf que bien sûr, c’était pas le cas.

C’était moche et bâclé.

Mais, encore une fois, c’est l’intention qui compte.

obpicaJSPEJobpicl8E5su

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :