PARRAIN, MARRAINE…

J’ai toujours su que si j’avais des enfants un jour, je leur donnerai un Parraine et une Marraine. Moi qui suis née dans un foyer athé, et à une époque où le parrainage civil était largement tombé en désuétude (à savoir que cette pratique remonte pourtant à l’époque de la révolution française…oh mon Dieu, voilà que je joue les historiennes maintenant ! Franck Ferrand, sors de ce corps !), je me demandais toujours étant petite pourquoi, contrairement aux autres enfants de ma classe, je n’avais pas de Marraine pour m’emmener au zoo ou de Parrain pour me payer une chaîne hi-fi (pas vénale pour un sou, la gosse !).

Bien sûr, j’avais la chance d’avoir des supers Tatas qui ont à elles trois plus que donné leur part d’amour et d’attention, mais tout de même, j’aurais bien aimé que l’on designe l’une d’elles « Ange Gardien Officiel » de la petite fille que j’étais.

Quand nous avons su que nous attendions Simon, il a été clair dès le départ que nous lui choisirions un Parrain et une Marraine, et nous nous sommes fixés assez rapidement sur le fait que cela passerait par un baptême civil, n’étant pas croyants ni l’un, ni l’autre. De la même manière, le choix de celui et celle qui occuperaient ce rôle a été assez facile à faire :

Mon petit frère serait le Parrain, l’occasion pour moi de lui prouver qu’en dépit de nos dix ans d’écart, j’avais bien compris qu’il était désormais un adulte responsable et digne de confiance (et aussi pour me faire pardonner d’avoir choisi mon meilleur pote à sa place comme témoin de mariage). Et, franchement, quoi de mieux qu’un parrain musicos avec un appart à Paris et un job sur une des principales chaînes françaises ? D’ailleurs, Mesdames, il est célibataire, faites la queue s’il vous plait !

parrain

Quant à la marraine, c’était une évidence pour nous que ce serait Caro, la soeur de Schatzi (oui, on s’est dit que c’était plus simple d’avoir des soeurs avec le même prénom). Une évidence, pour tout un tas de raisons personnelles, mais avant tout parce que c’est la personne la plus douce, aimante et bienveillante que nous connaissons – et croyez-moi, ce n’est pas parce que je sais qu’elle lira cet article que je dis ça. Quiconque la connaît peut en témoigner, et je pense d’ailleurs que c’est pour ça que ma soeur à moi a tout de suite compris et accepté notre choix (pour ça, et parce que je lui ai vendu l’idée que la perspective éventuelle d’un petit deuxième – troisième même en comptant Hugo bien qu’il n’ait pas transité par mon vagin – dont elle serait bien entendu la Marraine). Bref, Caro-soeur de Schatzi avait à nos yeux toutes les qualités requises pour être la Marraine de notre petit Lapin, à commencer par un talent de ouf pour la pâtisserie (particulièrement utile quand on a une mère capable de foirer un quatre-quarts).

marraine

Mais plus que leur propention à fournir gâteaux et week-ends à Paris, ce que nous attendions d’eux, c’était d’être là pour Simon, de l’aider à grandir, à s’épanouir et à découvrir le monde. Et depuis 16 mois maintenant, ils assument ce rôle avec brio. Chacun à leur manière, bien sûr…

Parrain : de loin forcément, de par la distance et son métier très prenant, mais à chaque fois que l’on se voit, il a dans sa valise un petit quelque chose de cool pour son filleul chéri, comme un mini t-shirt de Led Zeppelin par exemple, ce qui laisse pré-supposer qu’il est prêt à prendre en charge l’éducation musicale de Simon, ce qui n’est pas mince affaire quand on a une mère qui nous a biberonné à Britney Spears et un père qui a osé un jour prononcer cette phrase « J’ai rien contre Christophe Maé ». Redis ça une fois, mon Schatzi, et tu vas te retrouver avec les papiers du divorce en moins de temps qu’il n’en faut à Christophe pour trouver un truc qui rime avec « amour » (allez, je mise 10 contre 1 sur « toujours »).

Je pense que leur relation s’épanouira réellement quand Simon sera un peu plus âgé et voudra reproduire tout ce que fait son Parrain (mon fils, je t’interdis cependant de l’imiter quand il tente de battre le record du monde de shoots de Jägermeister bus en moins d’une minute). Je le vois déjà apprendre ses premiers accord de guitare ou prendre son tout premier cours de photographie. Je le vois aussi, bien plus tard, ado veillant sur les tout jeunes enfants de René, et je me dis que c’est quand même chouette d’avoir dix ans d’écart pour pouvoir imaginer des moments comme ceux-là.

ob_ed6a42_ren23.JPG

Marraine : le coeur et les bras toujours ouverts, une patience à toute épreuve, des yeux qui s’illuminent quand elle aperçoit son filleul…Leur complicité transparait tellement bien des photos que j’ai choisies que j’ai presque du mal à trouver les mots pour décrire l’intensité de leur relation. Je sais que je peux compter sur elle pour me seconder, me remplacer presque, quand je suis prise par le boulot ou tout simplement quand Schatzi et moi voulons souffler un peu. Quand j’étais enceinte, ce coquin de Simon cessait systématiquement de bouger quand elle posait sa main sur mon ventre ; mais désormais, il lui suffit de voir sa marraine pour que son regard s’éclaire.

marraine 2.JPG

marraine 3

Simon a la chance d’avoir deux personnes à ses côtés qui, je le sais, veilleront sur lui et l’aideront à grandir. Je sais qu’en plus, ces deux personnes sont secondées par une Tata merveilleuse et deux Tontons géniaux (plus un autre pour lequel je garde l’espoir qu’un jour, il jouera un rôle dans la vie de notre fils). Et je ne parle pas de tous les Tontons et Tatas de coeur…Mais, à mon sens, on a jamais trop de gens sur qui compter, non ?

Et toi alors, ils ont des Parrain/Marraine, tes Choupis ?

Si oui, qu’attends-tu d’eux exactement ?

ob_aebf5c_07112015-img-5221-modifier

ob_6c7b36_dsc-0547.JPG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :