UN DÉBUT DE SOIRÉE COMME JE LES AIME

Avant tout, je tiens à m’excuser auprès de ceux et celles qui me suivent régulièrement : en ce moment, je ne poste pas beaucoup de nouveaux articles, et je le regrette vraiment. J’ai un rythme de dingue au boulot, les heures s’enchaînent et je rentre le soir vannée, tout juste bonne à geeker avec Schatzi devant un épisode de Buffy (j’ai ENFIN réussi à le convertir !). Du coup, ma pause déjeuner, pendant laquelle j’avais l’habitude d’écrire, a tendance à sauter ces derniers temps, et le soir, j’ai envie de profiter du peu de temps qu’il me reste avec Simon.

Aujourd’hui encore, la journée a été riche en (mauvaises) surprises et j’en ai eu tellement marre que j’ai décidé, pour une fois, de partir à l’heure et de proposer à Schatzi une pré-soirée en ville, histoire de profiter du beau temps pendant qu’on le peut encore (vu qu’il parait qu’on repasse en mode froid polaire ce week-end).

Nous sommes donc partis, notre petit paquet sous le bras, direction le centre ville. De prime abord, on ne peut pas dire que le paquet en question ait été particulièrement emballé par l’expédition, mais en même temps, en ce moment, avec trois dents qui percent, y’a pas grand chose qui l’emballe, le lapin.

On s’est posés en terrasse au Square Delicatessen, un endroit que j’adore parce qu’ils ont des pizzas délicieuses et des cocktails qui font du bien par où ils passent. D’ailleurs, ce soir, c’était Apéro Spritz, avec tous les cocktails à 5€. Ca tombe bien, j’adore les Spritz (ça reste entre nous, hein, je veux pas vexer le Mojito). Le serveur, adorable, nous a mis une chaise à disposition pour petit Loulou, qui n’avait pas franchement envie d’y rester et préférait de loin pourchasser les pigeons et montrer à tout le bar ses nouveaux talents de marcheur.

Je ne vis en Alsace que depuis 10 ans, mais je suis extrêmement attachée à ma ville, et voir mon Lapin marcher dans ces rues que je connais par coeur m’a ému au plus haut point. Les yeux tout humides d’émotion (ou tout imbibés de Spritz, c’est selon), je l’ai regardé gambader sur les pavés strasbourgeois et je me suis dit que, définitivement, notre Bébé n’en était plus tout à fait un. Tendresse, émotion, bonh…ah tiens, le serveur a ramené des Olives ! (j’ai la facheuse tendance à déconnecter dès qu’il y a de la bouffe en jeu).

Une fois nos verres finis (et après que Simon se soit envoyé le meilleur cookie du monde avec, peut-être, UN PEU d’aide de Maman), nous avons fait un tour chez Tiger, le nouveau temple de la déco strasbourgeoise. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un peu le même principe qu’Hema, avec une dominante pour la papeterie et les accessoires de fête. J’ai trouvé d’adorables petits oiseaux colorés, et en ai acheté trois, pour ma belle-mère, ma belle-soeur et moi (oui, je suis la seule personne au monde qui aime VRAIMENT sa belle-soeur et sa belle-mère). Décidément, entre Tiger, Hema et les Soeurs Grene qui ouvrent en juin, Strasbourg veut la peau de mon porte-monnaie…

Rien d’exceptionnel, en somme, dans cette petite soirée en famille. Mais est-ce à cause du Prosecco, des premiers rayons de soleil ou du rire solaire de Simon, d’un seul coup, le stress du boulot m’a semblé bien peu de choses au regard de ces petits bonheurs improvisés. Je me sens reboostée, requinquée et, surtout, plus amoureuse que jamais de mes rayons de soleil perso.

obpic92vR6l

obpicArXLdE.jpeg

obpicsrwwn8

obpicArWIxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :